La beauté japonaise

Beauté se dit « bi » , en japonais.

La beauté est au Japon bien différente de nos codes occidentaux, que ce soit en terme de cosmétiques ou de critères.

La beauté est en terre nippone un sujet particulièrement sérieux, où elle peut y être presque considérée comme un mythe pour nous, occidentaux, les femmes japonaises étant reconnues pour être belles…Mais quel secret nous cachent-elles ?



Pour les japonaises, l’apparence est très importante. Malheureusement, le naturel ne renvoie pas toujours l’image souhaitée. Dans la culture nippone, la beauté des femmes est généralement associée à la pureté. Il existe un concept appelé « bihaku » (littéralement « beauté blanche ») directement lié au teint de lait, à la blancheur.

Pour se faire, les japonaises ont recours à des techniques traditionnelles mais aussi innovantes pour être la plus belle au naturel.

Le « saho » : plus communément appelé le « layering », en occident.

Cette célèbre technique consiste à superposer les couches de produits cosmétiques dans un ordre bien défini. Démaquillage ( avec l’utilisation d’huiles végétales de préférence, comme celle de son de riz « komenuka » riche en vitamine E et B2), nettoyage (avec des produits doux, non agressifs), l’application de lotions toniques / hydratantes et sérums, et pour terminer, l’hydratation.

Ce n’est pas tout ! L’ensemble en se massant le visage, s’il vous plaît !

Les japonaises sont de grandes adeptes du massage du visage. Détente, activation de la microcirculation, renouvellement cellulaire, voilà de bons arguments pour nous convaincre d’en faire autant !




Le riz / nihonshu : Il fait des miracles sur la peau !

Une étude révèle que les travailleurs de riz ont de belles mains et cela grâce aux acides aminés produits pendant la fermentation du riz. Pourquoi ne pas en profiter ? Les japonais en ont fait des produits beauté très bénéfiques pour la peau.

Alternative : l’eau de riz. Elle est utilisée comme tonique visage qui a un effet sur l’élasticité, l’éclat et combat les premières rides.

Ou alors, l'amazake (alcool de riz fermenté) aussi très bon pour la santé (vive les probiotiques) ! A consommer avec modération, bien sûr.


Amazake ( 甘酒 )

L’azuki : Le haricot rouge du Japon. Il exfolie la peau en douceur. Les japonaises le réduisent en purée, et l’utilisent pour éliminer les cellules mortes et redonner de l’éclat au teint.

Vous l’aurez compris, les rituels de beauté japonais ne sont pas innés. Ils demandent des efforts au quotidien et une régularité dans la daily routine.

Azuki ( 小豆 )

Mais de grandes marques japonaises, telles que Shiseido, nous proposent des produits grand luxe, qui nous facilitent la tâche avec leurs propriétés « miraculeuses » pour notre peau.

Entre innovation et tradition, voici une des bêtes de la marque :


FUTURE SOLUTION LX by SHISEIDO

Shiseido Future Solution LX

Un voyage étonnant, un parfum enivrant aux notes de lotus, rose et jasmin, qui procure un sentiment d’apaisement et dévoile des résultats anti-âge et boosters d’éclat. Une formule extraordinaire. La compo ? Les arguments ?

  • L’herbe Enmei, une plante dotée d'une capacité de régénération et d'une longévité exceptionnelles découverte au pied d’une montagne sacrée japonaise. Selon la légende, un moine bouddhiste du nom de Kobo Daishi guérit, de façon miraculeuse, un voyageur malade avec cette petite merveille. Exclusivement pour la collection Legendary Enmei, l'herbe est cueillie à la main un jour de tensha nichi - selon le calendrier japonais, il serait le jour le plus propice. Des rares journée où l'aura mystique et l'énergie de l'univers sont à leur apogée. Un petit plus significatif apporté à chaque bouteille, donnant l'espoir d'attirer de bonnes énergies à tous ceux qui s'en badigeonneront le visage.


  • La soie verte, produite par le ver à soie des chênes du Japon. Elle ne représente qu’une infime part de la production de soie mondiale. Appelée aussi diamant vert, ce joyau se trouve uniquement dans les montagnes et les forêts japonaises. Ces cocons de soie vert clair constitués de fibres d'une douceur extrême, d'une légèreté, d'une élasticité et d'une résilience exceptionnelles, promettent douceur et souplesse à notre peau. Cet élément somptueux de la recette Shiseido aurait été, à l'origine, cultivé par l'impératrice dans le Palais impérial.


Voilà un produit qui vole au secours de notre peau grâce aux intemporelles traditions japonaises.


Un elixir qui a tout de même un coût : 447€ (prix conseillé) les 30ml.


よろしく〜

48 vues